Ebola résistance à Forécariah : comment s’y prendre ?

Forécariah résiste à la riposte contre Ebola. Le cas inquiète les autorités. La coordination nationale demande un renfort pour recourir à la force. A ce jour, à en croire Makanera Kaké, les sous-préfectures de Kaback, Pamelap, Sikhourou, Kalia, Allassoyah sont réticentes.

Mais, selon lui, « grâce à l’action combinée des forces de sécurité, notre mission, la coordination préfectorale de riposte à Ebola, M. le préfet et ses collaborateurs, les partenaires, nous avons pu réduire la réticence dans certaines zones telles que Allassoyah où nous avons pu extraire 3 cas d’Ebola. Mardi à Dandaya, nous avons pu faire un enterrement sécurisé, à Maferinyah également, et je suis convaincu qu’à partir d’aujourd’hui, la réticence va baisser à Pamelap. » Quoiqu’il en soit, dans son dernier rapport, la coordination nationale a sollicité l’envoi d’un renfort sécurisé afin d’infléchir la tendance. Avec cette demande mais surtout avec les projections annoncées, le ministre Kaké, avec beaucoup de propagande traduit son espoir de voir Ebola éradiquer définitivement en 60 jours. «

Nous estimons qu’avec la qualité des hommes que nous avons trouvés sur le terrain, nous pouvons sans risque d’erreur dire que dans les deux semaines qui suivent, il n’y aura pas de nouvelles contaminations», projette Makanera Kaké sur les ondes des médias d’Etat.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. […] Ebola résistance à Forécariah : comment s’y prendre ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.