Ebola : Retour au bercail du jeune guinéen guéri d’Ebola au Sénégal

Le jeune guinéen qui avait importé le virus Ebola au Sénégal, il y a un mois, a quitté Dakar, hier vendredi, pour la Guinée à bord d’un avion de l’armée, accompagné par son médecin-traitant, a annoncé la télévision Sénégalaise (RTS).

Pour la première fois, Mamadou Aliou Diallo, a accepté de s’exprimer sur sa présence au Sénégal et de se faire filmer. Aujourd’hui, c’est un sujet complètement guéri qui regarde avec gros gré et amertume sur certaines choses  dans le rétroviseur.

 Au cours de son intervention sur la scène de télévision Sénégalaise (RTS), peu avant son départ pour la Guinée, le jeune étudiant guinéen,  exprime ses regrets d’avoir importé le virus au Sénégal, mais remercie les autorités sénégalaises pour la qualité de l’accueil qui a conduit à son traitement.

« Je suis vraiment désolé d’être le premier à être suspecté de cette maladie ici. Ce n’est pas de ma faute. Ce n’est pas le fait d’envoyer ce drame au pays. J’étais venu faire les vacances ici aujourd’hui je retourne. Je suis vraiment désolé d’être le premier suspecté de cette maladie au Sénégal», a-t-il déclaré à la presse sénégalaise.

Avant d’ajouter : «Je suis vraiment content d’être guéri et je suis content de cette hospitalité sénégalaise.  Je remercie le gouvernement sénégalais, le ministère de la santé et le Président de la République ».

Son médecin-traitant dira quant à lui : « Nous avons fait tout de notre mieux pour le traiter… ». Dr Daye KA a ensuite conseillé son patient de respecter les mesures de précaution avant d’ajouter : « il faut que les gens évitent la stigmatisation, je l’ai dit parce que j’ai vécu. Nous médecins, on a été stigmatisé par des collègues » a-t-il conseillé.

Une fois en guinée, le jeune Diallo compte aller se recueillir sur la tombe de ses parents morts. En plus, il envisage de se mettre en relation avec les services  de santé pour dit-il, contribuer à éradiquer cette maladie qui a endeuillé de nombreuses familles en Guinée, au Libéria et en Sierra Léone.

A rappeler que les autorités sénégalaises ont détruit tous ses biens pour éviter le risque de contamination, avant de lui apporter un soutien financier.

En bon revenant, Mamadou Aliou Diallo garde le bon sourire et reste optimiste.

Abdoul Wahab Barry, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.