Ebola : une importante dose de vaccins prête à être utilisée sur les derniers patients en Guinée

Dix mille doses de vaccins sont disponibles pour être administrées dans la dernière phase de la lutte contre le virus Ebola en Guinée. Selon le coordinateur national de la riposte, le docteur Sakoba Keïta, tous les contacts des derniers cas connus ont été identifiés et vont bénéficier de vaccins.

Cette annonce intervient quelques jours après le lancement d’un micro-cerclage visant à renforcer la vigilance dans la surveillance des personnes susceptibles de développer l’épidémie d’Ebola en procédant à la vaccination des contacts ou personnes ayant rendu visite aux malades durant leur période de maladie.

À la date du 24 août, la Guinée comptait 10 cas dont 5 confirmés, répartis entre Conakry et la préfecture de Forécariah. Mais le nombre d’infections a largement baissé ces dernières semaines dans le pays, ce qui pourrait permettre l’éradication totale de la maladie d’ici à la fin du mois de septembre 2015.

Le dernier patient en Sierra Léone guéri

Alors qu’en Guinée “quelques” cas de subsistances sont enregistrés, la Sierra Léone, l’un des trois pays les plus touchés, a annoncé lundi que le dernier patient traité sur son territoire (une femme) était guéri du virus. Une nouvelle que les médecins du centre où elle était traitée la femme ont célébré en esquivant des pas de danse.

Dans six semaines, si la Sierra Léone n’enregistre pas une nouvelle contamination, la fin de l’épidémie sur le territoire sera décrétée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Depuis son apparition, la maladie a fait plus de 11 500 morts et en a infecté environ 26 000 personnes principalement en Guinée, au Libéria et en Sierra Léone.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.