Échéance 2020 : le RPG dénonce « une opposition désarticulée »

Fort du score du RPG dans son village, Hady Barry transfuge de l’UFDG s’affiche et fait de la géomancie au compte du RPG pour la présidentielle de 2020. Il fait ce show le samedi à la faveur de l’assemblée générale du RPG, à Conakry. Pour être bien perçu et applaudi, il n’a pas dérogé à la règle : vouer aux gémonies les opposants.

Pour Hady Barry « Le prochain président de la République, en 2020, sera un RPGiste. Le RPG continuera de diriger la Guinée. C’est pourquoi, nous devons nous organiser, continuer les réformes déjà engagées. » Certainement, ceux qui ne sont pas d’accord avec la géomancie made in Hady ont dû rire sous cape ou ouvrir largement les yeux. Ce militant-revanchard sait plus que quiconque que la RPG est en lambeaux.

C’est pourquoi d’ailleurs il a demandé : «En 2020, le RPG ne compte pas laisser l’opposition prendre le pouvoir en Guinée. Le parti doit tout faire pour le prochain président de la République sorte de ses rangs. Il serait  regrettable pour le RPG de chercher le pouvoir pendant 40 ans et de se faire chasser par une opposition désarticulée. » On verra bien. 2020 c’est déjà demain.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.