Éducation : Rentrée scolaire timide en guinée

Après plus de 6 mois de vacances prolongées en raison du virus Ebola, élèves, étudiants, enseignants et responsables de l’éducation ont repris le chemin de l’école ce lundi 19 janvier sur toute l’étendue du territoire national.

Mais contrairement aux années précédentes, la rentrée scolaire de cette année, bien qu’ayant été longtemps attendue par les élèves, parents d’élèves et amis de l’école, est très timide. Malgré les vacances prolongées, les élèves ont brillé par leur absence massive dans les salles de classes. La plupart des établissements d’enseignement publics et privés n’ont pas connu un grand monde. ‘’Même 10% des effectifs n’ont pas pu se rendre à l’école ce lundi’’, s’est confié un fondateur d’école privé qui garde tout de même l’espoir de voir dans les prochains un grand monde dans son établissement.

La fixation de date d’ouverture de classes ayant été précipitée par les autorités en charge de l’éducation nationale, les élèves et leurs parents ne se sont pas suffisamment préparés. Certains élèves partis en vacances ne sont toujours pas revenus. En plus, la conjoncture économique qui frappe de plein fouet la Guinée se fait ressentir à tous les niveaux et dans tous les secteurs de la vie socio-économique du pays.

Depuis le report de la date d’ouverture, les vendeurs des tenues fournitures scolaires ne se sont pas suffisamment approvisionnés pour faire face aux besoins des élèves et étudiants au moment venu. La plupart des parents d’élèves attendent la fin du mois pour faire face aux charges liées relatives à la reprise des cours.

‘’Nous sommes obligés d’attendre encore à la fin du mois pour que nos enfants puissent reprendre les cours, parce qu’en plus des tenues et fournitures scolaires, il y a le fait qu’on paie les frais de scolarité pour ceux dont les enfants évoluent dans le privé’’ a lancé un parent d’élève rencontré lundi matin au centre ville de Kaloum.

Espérons que les prochains jours, la situation se normalise afin qu’on puisse assister un démarrage effectif des cours.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

  1. […] Éducation : Rentrée scolaire timide en guinée […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.