Éducation : Vers la biométrisation des candidats au Baccalauréat

Au cours d’une sortie médiatique, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, annonce des nouvelles reformes dans son département au cours de l’année qui s’annonce.

Cette année, Ibrahima Kalil Konaté veut procéder au recensement biométrique des candidats au Baccalauréat.

‘’J’ai pris la responsabilité de les faire remplacer par des vrais candidats parce qu’on ne fait pas deux fois le bac. Nous avons beaucoup avancé. Si j’ai le quitus du gouvernement, nous avons déjà tout l’équipement disponible. On a le personnel aguerri pour faire le recensement biométrique qui ne prendra même pas trois semaines’’.

Par ailleurs, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, annonce l’instauration d’une deuxième session au Baccalauréat à compter de la session 2018.

L’année dernière, explique K au carré,  « quand j’ai analysé les résultats, j’ai constaté qu’il y a des élèves qui ont échoué au bac à cause d’une seule matière sur sept. Ça ce n’est pas normal. Je pense qu’on peut donner une deuxième chance aux élèves qui sont dans ces conditions. Cette 2e session du bac se fait dans tous les pays sauf en Guinée », a-t-il expliqué.

Il reste à voir si ce projet sera approuvé en conseil des ministres et quel sera son impact.

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.