Elections communales : L’UFR s’aligne sur le RPG

Désormais explicitement dans le camp du président Alpha Condé, l’Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré ne fait rien qui soit de nature à prêter à confusion quant à son appartenance à la mouvance présidentielle. Quitte à épouser quelques défauts du parti au pouvoir. Il en est ainsi de la position du parti de l’ancien premier ministre par rapport au probable report des élections communales et communautaires.

Alors que de la part de l’opposition, les premières salves commencent à pleuvoir sur la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour dénoncer la violation de l’accord du 20 aout 2015, l’UFR ne trouve aucun problème avec le fait que les dispositions de cet accord soient sur le point d’être violé.

Empruntant la technique à feu Jean-Marie Doré et donnant le beau rôle de l’expert plus préoccupé par le fond que par la forme, le parti de Sidya Touré pense qu’il n’est d’aucun intérêt de s’attacher à une date au détriment des conditions réelles d’organisation des élections communales et communautaires.

Allègrement, l’UFR se prédispose ainsi à avaliser voire à soutenir le calendrier que pourrait décliner la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Un soutien de taille pour cette dernière et pour le pouvoir quand il sera question de faire face à une éventuelle contestation de ce même calendrier électoral par l’opposition

Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.