Elections des maires à Kankan : Le parti présidentiel en proie des querelles intestines ?

Depuis la proclamation des résultats du scrutin communal et communautaire, les esprits des citoyens à Kankan planent dans le flou. Après avoir raflé le maximum des sièges, les conseillers du parti au pouvoir, au nombre de 29 ont du mal à s’entendre.  L’heure est à une véritable bataille politique au sein dudit parti.

Après le scrutin communal du 04 février dernier, à Kankan, la lutte pour la municipalité alimente chaque jour la chronique. C’est le parti de la mouvance présidentielle, le RPG arc-en-ciel, qui a remporté le maximum de sièges lors de ce suffrage.

Par conséquent, en attendant que la majorité des 41 conseillers n’élise une tête, les candidats sous la bannière du RPG sont quasi-rassurés de leur victoire.

De ce fait, quelques conseillers sur cette liste du parti au pouvoir, notamment Mory Diakité dit Kolofon et Dr Moro Sidibé se sont, à maintes reprises, autoproclamés sur les réseaux sociaux comme maire de Kankan.

Pour tenter de faire taire cette polémique, la coordination régionale du RPG arc-en-ciel, a tenu une assemblée générale extraordinaire ce mardi à son siège en présence d’un missionnaire issue du bureau politique nationale, en la personne de Cheick Fanta Madi Camara. C’est d’ailleurs, ce dernier qui, a tranché à vive voix en faveur de Mory Diakité alias Kolonfon, suivi respectivement, de Kaba Konaté, Dr Sékou I Kaba, Mamady Sacko et Mamady Kourouma au poste de1er, 2ème, 3ème  et 4ème vice maire de la commune.

Mais, cette assemblée générale extraordinaire s’est déroulée en présence de 24 conseillers sur les 29, parmi les 5 absents figurent l’ex président de la délégation spéciale Bakary Kaba, l’homme d’affaire, SalimouTounkara et Dr Moro Mandjouf Sidibé. Ces derniers seraient farouchement opposés à ces nominations.

Mieux encore, nous avons appris auprès d’une source anonyme au cours de cette même journée, que des élections primaires ont été organisées entre les différents conseillers au domicile privé du président de la première délégation spéciale de Kankan Fodé 4 Kourouma.

D’après cette source, la veille durant la journée, sous la houlette du même missionnaire du bureau politique nationale du RPG, Cheick Fanta Mady Camara ce vote avait déjà donné comme vainqueur le Dr. Moro Mandjouf Sidibé avec 14 voix,  9 pour Mory Diakité Kolofon, 4 pour Salimou Tounkara, 1 pour un autre candidat, et 0 pour l’ex président de la délégation spéciale Bakary Kaba.

L’on se demande bien pourquoi les conclusions de ces deux rencontres entres les élus du parti présidentiel ne sont t-ils pas conformes? Qu’est ce qui aurait bien pu influencer, pour que Mory Diakité dit Kolofon, soit nommé candidat du RPG pour briguer la mairie de Kankan, au détriment du Dr. Moro Mandjouf Sidibé ?

A noter enfin, que l’installation de Mory Diakité et les autres conseillers communaux est prévue selon le missionnaire politique du parti au pouvoir, Cheick Fantamady Camara, pour ce mercredi 17 Octobre 2018.  A suivre….

Ibrahim Diallo, correspondant www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.