Emeutes à Sangarédi: 16 agents de sécurité et 29 civils blessés

Depuis la soirée du jeudi, 09 novembre 2017, la sous-préfecture de Sangarédi à 70 km du Chef-lieu de la préfecture de Boké, continue d’être le théâtre des violences et actes de vandalisme de la part des manifestants qui, à tout prix, réclament le courant électrique et l’eau potable.

A en croire au service des urgences du centre de Santé de la localité en effervescence, le bilan provisoire fait état de quarante-cinq  (45) blessés dont 16 agents de services de sécurité.

Faut-il souligner que le gouverneur de Région, le général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou et le préfet, Aboubacar M’Bopp Camara séjournent depuis hier dimanche, 12 novembre, pour calmer les esprits.

Cette autre Cité minière de la préfecture de Boké, compte 11 districts avec une population de 151.000 habitants.

Du constat, la manifestation à Sangarédi s’est également soldée par plusieurs arrestations et d’importants dégâts matériels.

Aux dernières nouvelles, un calme précaire règne dans la Commune Rurale (CR) de Sangarédi.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.