En Guinée, la réélection « par K.-O. » d’Alpha Condé suscite des doutes

L’opposition guinéenne était sous le choc, dimanche 18 octobre, au lendemain de l’annonce de la victoire au premier tour du président sortant, Alpha Condé (77 ans). Une victoire « par K.-O. », comme il l’avait promis.

Selon les chiffres publiés samedi par la commission électorale, Alpha Condé a en effet recueilli 57,85 % des suffrages exprimés, loin devant le chef de l’opposition, Cellou Dalein Diallo (31,44 %). Les six autres candidats se partagent les miettes. Dans ce pays marqué par les explosions de violence, l’annonce du résultat a été accueillie dans le calme, les deux camps jouant l’apaisement. La marge de manœuvre du principal opposant au président Condé est réduite depuis qu’il a déclaré ne pas vouloir saisir la Cour constitutionnelle, institution dont il conteste l’indépendance. « J’appellerai le moment venu les autres candidats et tous les citoyens qui sont les vraies victimes de ce hold-up électoral à organiser, conformément à la loi, des manifestations pacifiques. En attendant, je demande à tous les Guinéens de faire preuve de retenue et d’éviter toute forme de violence »,…
Pour lire l’intégralité de l’article, allez sur

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/10/19/en-guinee-la-reelection-par-k-o-d-alpha-conde-suscite-des-doutes_4792167_3212.html

http://www.lemonde.fr/afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.