En visite au Sahel, le Conseil de sécurité de l’ONU presse Bamako d’accélérer « la réconciliation »

Le massacre de 160 Peuls, perpétré peu après l’arrivée de l’organe onusien au Mali, s’est invité dans les discussions pour hâter la résolution de la crise sécuritaire sous-régionale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.