Enquête indépendante sur le présumé assassinat de Dalein : une requête à la CEDEAO ?

L’UFDG s’inscrit en faux contre le démenti apporté par le gouvernement faisant état d’un caillou jeté sur la voiture de Dalein Diallo.  Selon Mousliou Haidara, « C’est une fausse théorie. C’est une méconnaissance de l’époque que nous vivons, ça n’a aucun sens. C’est un gros mensonge. »

Dans un entretien qu’il a eu avec des confrères, il rend responsable les hommes en uniforme : « Les forces de sécurités sont pleinement responsables de cette tentative d’assassinat. Ce qu’il y a lieu de faire au lieu de rentrer dans une négation impossible, c’est de trouver parmi les hommes qui étaient postés, qui avait l’arme, qui a procédé au tir. Je crois le débat doit se porter à ce niveau. » S’agissant de la Justice guinéenne, « Je fais partie de ceux qui ne croient plus à cette justice guinéenne. Elle ne peut montrer sa capacité, c’est quand il s’agit de trancher sur l’opposition. Ce n’est pas le premier cas, on a déjà 97 cas de mort, aucune personne n’a été identifié et arrêté. »

Et de proposer : « Peut-être ce qu’il faut faire, c’est de demander aux nations unies ou la CEDEAO en tout cas la communauté internationale de faire venir des enquêteurs indépendant pour nous produire un rapport urgent de cet incident et rechercher et punir et extirpé dans les rangs des forces de l’ordre ces miliciens qui ternissent l’image des forces de l’ordre. Que la communauté internationale se saisisse de cette affaire, nous donne les conclusions sur lesquelles peut-être la justice pourra travailler à la limite même porter l’affaire au niveau de la justice internationale. »

Sera-t-il entendu par son parti ou pas ? C’est toute la question.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.