Enquête : Sur les traces du courrier de la FIFA qui innocente l’accusé, Blasco Barry

Par Yvon LEROUX, Dakar

Les dossiers des matches amicaux Gabon-Guinée et Cameroun-Guinée organisés respectivement en France et en Belgique en mars 2017 étaient rangés et estampés classés dans les tiroirs.

La Commission du statut du joueur de la Fifa vient de dépoussiérer ce dossier à travers une sommation de paiement des frais d’agence organisatrice de la rencontre Cameroun-Guinée. Cette note disculpe un homme notamment Ibrahima Balsco Barry qui était accusé à tort d’avoir inventé ces paiements pour ses propres intérêts.

Conakry Sport révèle les informations cachées après des recoupements et vérifications au moyen d’enquêtes garanties par le respect de la déontologie du journalisme.

Enquête :

Il y a 3 ans, une suspicion de corruption éclatait à l’issue des matches amicaux Gabon-Guinée en France et Cameroun-Guinée en Belgique.

Au centre des accusations, Ibrahima Blasco, ancien Secrétaire général, a été enfoncé par une commission d’enquête orchestrée par la fédération guinéenne de football. Laquelle s’est focalisée sur la gestion administrative de ces deux matches pour soutenir la thèse de corruption.

Une note de la Fifa adressée à la Féguifoot, le 28 février 2020, est venue démonter toutes ces accusations et diffamations.

Ce n’est pas un courrier banal

Alors que le monde sportif est à l’arrêt, en raison de la propagation du Coronavirus, la Fifa ne s’empêche pas de continuer à gérer les litiges.

Il en est de même pour la structure d’Antonio Souaré, bien qu’elle ait renvoyé quelques employés à la maison, fonctionne en temps plein.

C’est dans ces circonstances que le gestionnaire de notre football a reçu un courrier de Me Batinde dont une copie a été aussi envoyée à l’instance dirigeante du football mondial à l’adresse psdfifa@fi…, le28 février dernier.  

Mr Batinde est un avocat belge en charge de défendre Joseph Kamga, agent organisateur du match Cameroun-Guinée en Belgique en 2017. Ça fait frissonner du coup.

Cet agent du match de nationalité camerounaise résident en Belgique à la tête de la structure OneGoalPro a porté plainte contre la fédération guinéenne de football à la Fifa, le 4 novembre 2019 pour le paiement intégral des frais de l’organisation de cette rencontre amicale, le 28 mars 2017.

Ce courrier représente désormais une preuve qui lave Mr Blasco Barry de tout soupçon de corruption dans ce match. Pour rappel, il avait été accusé d’avoir inventé le paiement de cette facture réclamée aujourd’hui par l’avocat de cet agent de match.

Accusé de réception de la note confirmé à la FGF  

De bonne foi, Ankoi Koivogui, actuel Secrétaire général de la Feguifoot, a accepté de nous donner quelques éléments de précisions, le 29  mars dernier.

Sans ruse, il déclare au bout du fil : « je vais me faire violence pour te donner quelques explications par rapport au dossier ».  Il a aussi ajouté pour la précision que : « c’est un dossier qui date de 2017 et concernant le match amical Cameroun-Guinée, du temps où on n’était pas là (ndrl : il fait allusion à lui-même) ».

Après avoir reconnu que cette affaire avait des bruits par rapport à la destination des certaines sommes, Mr Koivogui rapporte la décision du Président, Antonio Souaré.  «le Président a dit que l’administration est une continuité donc on va voir comment payer l’argent ».

La Feguifoot a payé la somme de 29.940,51 euros

Mr Batinde, l’homme en robe noire, a invité la Feguifoot à exécuter la décision de la Fifa rendue le 29 octobre 2019 à Zürich en Suisse et notifiée à la Guinée, le 4 novembre de la même année.

Cette décision exigeait à la Guinée  de payer les sommes de 29.000 euros et 1.000 francs suisses, soit 29.940,51 euros à Joseph Kamga agent de match, 30 jours après la notification du jugement. Le dernier délai de paiement était fixé pour 15 mars dernier.

Il a par ailleurs mentionné qu’ : « à défaut de paiement dans le délai annoncé, soit pour le 15 mars 2020 au plus tard, je saisirai la Commission de Discipline de la FIFA conformément au point 4 de la décision ».

Ce point 4 stipule que : « si la somme susmentionnée n’est pas payée, dans le délai imparti, tel qu’indiqué ci-avant, des intérêts à hauteur de 5% par année seront appliqués et ce dès l’échéance du délai mentionné précédemment et le cas sera soumis, sur demande, à la Commission de Discipline de la FIFA pour considération et décision ».

A la base, c’était une somme de 15 mille euros à payer. Mais la Feguifoot et le ministère des sports se sont opposés à ne pas régler la facture. Ils croyaient que l’organisation d’un match amical dans un stade européen était gratuite.

Aujourd’hui, la somme est doublée par les dommages et intérêts.

Pierre Inquel, organisateur du match Gabon-Guinée au Havre

Joint le 27 mars dernier par téléphone à Paris, Pierre Inquel, patron d’Evol Sport et organisateur du match Gabon-Guinée (2-2), le 24 mars 2017 au Havre, a accepté de briser les clauses de confidentialités sur ce dossier.

Naturellement, il nous a replongés dans les circonstances de l’organisation de ce match : « On avait eu à l’époque, la demande du Gabon qui cherchait un match amical et on a contacté plusieurs fédérations. Et la Guinée voulait bien disputer cette rencontre ».

Pour les frais d’organisation de cette rencontre, les nations ont participé à la même financièrement. « Le match a coûté une vingtaine de billet d’euros. Les nations (Gabon et Guinée) devaient participer à hauteur de 10 mille euros, chacune. La participation guinéenne m’a été remise par le Vice-président (Ndrl KPC était à ce poste) en liquidité. », a-t-il précisé.

Celui qui est aujourd’hui l’agent du match Fifa du Sénégal a aussi informé avoir envoyé les copies des factures aux autorités guinéennes pour prouver qu’il n’avait jamais accepté un deal avec quiconque dans cette affaire. « Les échanges contractuels et la transmission des documents oui c’était avec Ibrahima Barry. Je ne remets jamais un franc à qui que ça soit. Il y a eu des litiges sur ce dossier mais franchement, il n’ya eu aucun deal avec Mr Barry. », a-t-il précisé.   

Affaire à suivre… (très prochainement on s’intéressera au porteur de valise d’alors du Syli)

Source : ConakrySports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.