Entame difficile pour Damantang…

Alors qu’il n’avait même pas pris fonction en qualité de nouveau ministre de la Sécurité, Damantang Camara comptabilise 4 morts, notamment à Hamdallaye. Et en marge de la marche étouffée du FNDC hier jeudi, à Conakry.

Certains évoquent déjà une entame macabre lourde de conséquence. La patate chaude laissée par Keira ne devrait pas trouver preneur. Lui qui avait des discours zélés avait fini par encourager les policiers à exceller dans les assassinats ciblés. En prenant le témoin, Damantang sait réellement ce qui l’attend. Mais, déjà, le désordre crée risque de la salir le nouveau ministre dont le passé de ses aïeux ne jouent vraiment pas en sa faveur.

Ce qui s’est passé hier en terme de bilan mais surtout de montages révèle réellement le ventre mou de la République. Nous y reviendrons. 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.