EPA et EPIC : de la mise en place des Conseils d’administration

Assainir réellement les Etablissements publics à caractère administratif, les Etablissements à caractère industriel et commercial, souvent appelés EPA et EPIC, les organismes, agences ou Offices, les entreprises publiques, etc., sont dans le viseur d’Alpha Condé.

C’est pourquoi, le président de la République a récemment instruit son gouvernement de prendre les mesures administratives et juridiques nécessaires pour que les établissements publics fonctionnent conformément à la loi, notamment, en respectant les prérogatives dévolues aux Conseils d’Administration. C’est l’une des grandes décisions issues du Conseil des ministres tenu à Conakry.

Cette démarche d’Alpha Condé épouse non seulement la Loi/020/2012 du Code des marchés publics mais aussi et surtout d’avoir un droit de regard sur les délégations du service public.

En insistant sur la en place des Conseils d’administration dans les EPIC et EPA, Alpha Condé veut faire savoir qu’il est vraiment le garant des lois de la République. Déjà, au niveau de l’OGP, Bantama Sow a pris place. On attend la suite.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.