ESPACE POLITIQUE : Où se situe Lansana Kouyaté ?

En ce début du second mandat du président Alpha Condé, l’espace politique guinéen est en pleine recomposition. Sonnée à la fois par la défaite électorale et par la trahison de l’Union des forces républicaines (UFR), l’opposition guinéenne essaie tant bien que mal de recoller les morceaux. En face, le RPG-arc-en-ciel, la perspective de 2020 étant dans toutes les têtes, le grand ensemble commence à se fissurer. Entre les deux, il y a un des poids lourds du champ politique que l’on a du mal à situer. Il s’agit de Lansana Kouyaté.
Au sujet de l’ancien premier ministre de consensus, une seule certitude : son divorce d’avec Alpha Condé est consommé. Pour le reste, les choses sont plutôt nuancées. Péchant par la passion et le trop plein de sincérité qu’il associe à la bataille politique, Lansana Kouyaté ne fait plus confiance à personne. Tout aussi écœuré par le spectaculaire retournement de veste de Sidya Touré, il reproche cependant à Cellou Dalein Diallo d’avoir manqué de cran lors des dernières élections présidentielles. Par ailleurs, avec les premiers remous qui ont commencé au sein du parti au pouvoir, le leader du PEDN se place en embuscade pour espérer débaucher les frustrés du vaste bastion électoral de la Haute Guinée.
Ecartelé entre des perspectives trop éloignées les unes des autres, Lansana Kouyaté peine alors à s’identifier à un camp. Ainsi, quand la dernière fois, des rumeurs ont couru son départ de l’opposition républicaine, son parti s’était empressé de démentir. Cependant, très peu impliqué dans les démarches et actions qu’entreprennent Cellou Dalein Diallo et Cie, il ne s’est pas privé de recevoir tout d’abord Marie Madeleine Dioubaté, puis le trio du Front uni pour la démocratie (FUD). A l’issue de chacun de ces entretiens, le PEDN a laconiquement allégué qu’il ne s’est agi que d’une rencontre au cours de laquelle on a discuté de la situation économique du pays. Naturellement, une telle explication ne convainc personne.
Ce qui est évident, c’est que Lansana Kouyaté, plus que jamais désorienté, jauge les uns et les autres. Mais il n’est pas sûr qu’il puisse trouver avec qui cheminer. Car les critères de sa quête sont irréalistes. Sincérité, honnêteté, bonne foi,…bref la morale n’étant pas nécessairement des vertus en politique.
Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.