Et si Bah Oury remportait la bataille judiciaire ?

Que ferait l’UFDG au cas où Bah Oury gagnait la bataille judiciaire suite à son exclusion du parti ? Cette question est tranchée depuis des lunes. Mais elle hante encore les esprits, au regard des tournures…politiques que pourrait bien prendre cette bataille.

L’UFDG quant à elle n’a pas varié. Le cas Bah Oury est tourné. Dernièrement, c’est Fodé Oussou Fofana qui crie au ridicule tout en se demandant de quoi Bah Oury est sûr. Avant d’ajouter au micro de nos confrères : « Il n’y a aucun juge qui peut imposer quelqu’un à un parti. Au pire des cas, le juge peut dire que la décision prise de l’exclure n’est pas conforme. Mais aucun juge ne peut nous l’imposer. C’est une association volontaire. Si la justice dit demain que Bah Oury a raison par ce qu’on a fait ceci. Nous allons encore nous retrouver pour le sanctionner conformément à la loi. L’UFDG n’appartient pas à la justice ni au président mais aux militants. Il n’y a aucun moyen de ramener Bah Oury à l’UFDG. S’il faut l’exclure dix fois, on le fera dix fois et c’est clair. »

La polémique ne fait que commencer…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.