Etats généraux de la Justice, de la santé : encore la ritournelle !

Toutes les conclusions issues des états généraux antérieurs et sous l’ère d’Alpha Condé dorment dans les tiroirs poussiéreux de Sékhoutouréya. Etats généraux de la Jsutice, de l’éducation, de la santé, etc., tout ce bruit n’a rien servi. Aucune grande décision n’a été prise pour corriger les failles. Faute de volonté politique, de vision globale !

Et comme Alpha Condé excelle dans les ritournelles, il remet ça ! En effet, le jeudi dernier Alpha Condé a instruit le gouvernement de « mettre en place une commission dans chacun des secteurs où il est prévu d’organiser les états généraux, à savoir, la santé, l’Éducation, la Justice. Il a insisté que ces différentes commissions ne concernent pas que les intervenants dans ces secteurs, mais soient plutôt ouvertes à toutes les compétences capables d’apporter une contribution à la préparation et au succès de ces assisses », rapporte Tibou Kamara, nouveau porte-parole du gouvernement.

Une superposition de rôles, de travaux qui, à priori ne saurait produire des résultats. Surtout que déjà, il bien d’autres bonnes conclusions qui n’attendent qu’à être évacuées avec de grosses décisions. Après tout, la Santé, l’éducation, la justice, la fonction publique constituent de réelles préoccupations. Mais, Alpha Condé semble se limiter aux ritournelles. Allons donc !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.