Ethiopian Airlines : comment expliquer le crash du Boeing

Au lendemain du crash d’un Boeing 737 ultra-moderne en Éthiopie, les deux boîtes noires viennent d’être récupérées. L’avion s’était écrasé quelques minutes après le décollage avec 157 personnes à bord de 35 nationalités dont 9 Français. En attendant le décryptage de ces boîtes noires une hypothèse plausible a été avancée pour expliquer cette catastrophe. 



Suite au premier accident quelque peu similaire de la compagnie Lion Air en octobre dernier à Jakarta (Indonésie), les syndicats des pilotes aux États-Unis s’étaient inquiétés du manque d’information et de formation sur ce type de machine. Boeing n’avait pas jugé utile dans son manuel de mettre l’accent sur les nouveaux automatismes qui doivent empêcher le décrochage en vol. 

Un bulletin a, ensuite, été transmis car il semble que certains capteurs d’incidence défaillants ont amené le logiciel à faire piquer l’avion pour récupérer de la vitesse. Les pilotes indonésiens n’avaient pas compris ce qui leur arrivait. On peut se demander s’il n’est pas arrivé la même chose aux pilotes éthiopiens hier. 

Quelles conséquences aura ce crash sur Boeing ?

C’est le deuxième crash pour cet avion tout neuf et cette catastrophe aura forcément des conséquences économiques assez lourdes sur Boeing. Le constructeur aéronautique a envoyé une équipe sur place alors que les compagnies chinoises, indonésiennes, éthiopiennes clouent au sol leurs flottes de MAX 8. 

Résultat de recherche d'images pour "crash ethiopian airlines"



C’est la quatrième génération de Boeing 737 avec des moteurs plus économes en carburant et de nouvelles aides au pilotage. Les MAX 8 représentent pour le constructeur américain l’arme anti Airbus A320neo par excellence. 5.200 exemplaires ont été commandés pour 100 millions de dollars en moyenne par avion. 

Tout va donc dépendre des résultats de l’enquête. Une interdiction totale de la vente de ce modèle est possible. Ce sera alors une question de temps et de beaucoup d’argent. Les équipementiers et motoristes seraient également frappés de plein fou
Source: www.rtl.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.