Etienne Soropogui CENI : la hantise de la mauvaise foi !

« Les magistrats ont reçu assez de pression pour annuler [les résultats] par endroits. Tout ça n’est pas bien. On ne peut pas revenir après pour parler de paix et stabilité quand, à un moment donné, on ne prend pas de la hauteur pour laisser les gens faire leur travail. Ils ont été assez menacés. »

Etienne Soropoguia bel et bien la hantise de la mauvaise foi, de la compromission et des grosses manœuvres dilatoires. Faisant le médecin après la mort car sentant les échéances de la présidentielle approcher, alors qu’il est candidat possible, ce responsable de la CENI, dissident des NFD de Mouctar Diallo ex allié de l’UFDG, Etienne intervient et expose sa maladresse.

Ce qu’il dénonce aujourd’hui devrait être fait avant la chienlit appelée accords politiques synonyme de partage du gâteau électoral entre l’UFDG et le RPG ainsi d’autres concessions mutuelles. Si Etienne Soropogui avait livré toute la menace exercée sur les magistrats de la part du pouvoir, certainement, une autre solution plus pérenne aurait été trouvée, quitte à reprendre le scrutin en bonne et due forme. Ce qui aurait épargné aux Guinéens de voir leurs voix volées, octroyées, changées.

A ce jour, avec les concessions politiques, des précédents dangereux sont latents. Et lui-même Etienne en est pour quelque chose. On le comprend avec ce mea culpa honteux : « Certainement, il ne fallait pas le dire, mais le moment est venu de le dire. Ils ont été assez bousculés. Finalement,ils ont fait des réaménagements par endroits. » Le directeur des opérations de la CENI a ainsi une réelle hantise de la mauvaise foi. Il devient de fait, un complice presque déclaré de toutes manœuvres peu honorables du pouvoir. Pour preuve, « devant cette situation, 5 à 6 mois des élections communales, nous ne sommes pas capables d’installer les conseils communaux. Je crois que ce n’est pas bien pour notre pays. »

 

Pauvre Etienne !

 

Jeanne Fofana, correspondant www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.