Exécutifs communaux : Les Mairies de Kaloum, Dixinn et Matam échappent au RPG

Malgré les multiples tractations et les manœuvres du pouvoir pour changer la donne, en vue de contrôler les mairies à Conakry et dans plusieurs circonscriptions électorales, le parti au pouvoir perd dans les communes de Kaloum, Dixinn et Matam.

A Matam, c’est le candidat de l’UFR,  Seydouba Sacko, qui a été élu Maire de la Commune. Il a recueilli 34 voix sur les 35. Le candidat de l’UFDG a désisté en faveur de l’UFR. Quant au RPG-Arc-en-ciel, son candidat Ismaël Condé, a hérité du poste de premier vice-maire, alors que le candidat de la liste indépendante, Badara Condé, a été élu deuxième vice-maire.

En attendant les mairies de Ratoma et Matoto, dont l’élection est prévue ce samedi 17 novembre, le RPG-Arc-en-ciel, n’a que des yeux pour pleurer.

Cela prouve à suffisance que le parti au pouvoir en perte de popularité, à moins de deux ans de la fin du mandat du Président Alpha Condé, pendant que les élections législatives, qui en principe doivent se tenir début 2019, s’approchent à grand pas.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.