Exécution travaux publics : Alpha Condé demande une transparence

Moins de deux semaines, Alpha Condé revient à la charge : il a insisté auprès de la ministre des Travaux publics pour que le processus de sélection des entreprises chargées des travaux routiers soit totalement transparent. Alpha Condé a notamment recommandé la plus grande vigilance vis à vis des entreprises qui avaient déjà été défaillantes sur des marchés précédents.

Il y a juste quelques jours, le même Alpha Condé avait demandé à son gouvernement, notamment à la ministre de l’Economie et des Finances de tenir compte de toutes les recommandations faites par la Banque mondiale suite à l’audit réalisé en 2015. Il a également insisté pour que le gouvernement poursuive les réformes destinées à optimiser, sécuriser et rendre encore plus transparent le processus de passation des marchés publics et l’organisation des services financiers au sein des ministères.

Au niveau de la passation, Alpha Condé a instruit les départements concernés de procéder à des enquêtes afin de déceler les véritables propriétaires des entreprises passant des marchés avec les entités publiques, au niveau du Contrôle, on procède à des modifications de décrets pour une meilleure absorption des finex.

En invitant Oumou Camara qui entame les travaux d’urgence, à une transparence, Alpha Condé veut se faire passer comme un rempart de l’équité, de la neutralité et de la transparence. On le regarde et on se tait, fulmine-t-on aux TP.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.