Faut-il vraiment politiser Kaporo-rail ?

«Nous avons noté que les personnes concernées ont voté massivement pour l’opposition. Donc, ne soyez pas surpris qu’après les élections, qu’on cherche à les déguerpir. » Comme Dalein Diallo, faut-il vraiment politiser le déguerpissement du site de Kaporo-rail cette zone que l’Etat veut récupérer pour l’octroyer deux opérateurs de téléphonie mobile ?

Pas si évident car, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), principal parti d’opposition a en même temps déclaré que : « Lorsque tu habites quelque part pendant plus de 40 ans, il n’y a pas de raisons qu’on te déguerpisse. Bien entendu, le code foncier a prévu que s’il y a des raisons d’utilité publique prouvée, qu’on exproprie des citoyens moyennant une juste et préalable indemnisation ».

C’est dire que Dalein Diallo est à la fois partant pour l’utilité publique que du respect des procédures. Il n y a donc pas à faire un mélange de genres ou de créer une certaine confusion dans la tête des familles menacées de déguerpissement. Certes, «on ne peut plus vous déguerpir sans vous indemniser », mais, l’Etat est toujours plus fort. C’est pourquoi d’ailleurs « L’opposition républicaine exprime sa solidarité  et demande au gouvernement de renoncer à cette opération inhumaine et inopportune. » Cette demande sera-t-elle entendue ? C’est toute la question.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.