Faya à propos de la balle « On aurait pu enlever la vie de Cellou ou ma vie »

Assis à côté de Cellou Dalein Diallo dans la voiture, lors de la tentative d’assassinat du Chef de file de l’opposition, Dr Faya Millimono, leader du Bloc Libéral, apporte un témoignage sur les circonstances de l’opération d’attaque :

« J’étais là lorsque notre voiture a été bloquée en avant et en arrière. Un membre des forces de maintien d’ordre a tiré à bout portant, la chance qu’on a eue, ce que le chauffeur a été légèrement blessé. Cette balle aurait pu enlever la vie du chef de file de l’opposition, ou ma vie. Donc, il est clair que nous rentrons dans un Etat voyou, où le président de la République, le gouvernement, peut ordonner l’assassinat de qui que ce soit », a dénoncé le président du BL.

Poursuivant, Dr Faya Millimono rappelle que l’opposition est déterminée à aller jusqu’au bout :

« Nous répondrons par la fermeté, nous dirons au président Alpha Condé qu’il y a juste deux semaines, nous avons célébré les 60 ans de notre indépendance. C’est en 58 que nos ancêtres ont choisi la liberté dans la pauvreté. Et ce n’est pas un professeur comme celui que nous avons aujourd’hui à Sékoutoureyah, qui peut confisquer nos libertés, vous pouvez croire en nous, nous irons jusqu’au bout, quitte à ce que le président Alpha Condé s’en aille », prévient le leader du Bloc Libéral.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.