Faya-Fodé Oussou : la polémique sémantique !

L’UFDG a la nervosité à fleur de peau. Les gardiens du parti veillent au grain. Toutes velléités d’attaques rencontrent une énergique opposition. Faya Milimono l’a compris à ses dépens.

Son tort aura été d’inviter le CFO à faire la différence : « Aujourd’hui, le leader de l’UFDG qui est le chef de file de l’opposition doit faire la différence entre ce qu’on appelle chef de file de l’opposition et chef de file de l’opposition républicaine. Il n’y a pas de chef de file de l’opposition républicaine, il n’y a que l’opposition républicaine qui est une plateforme. » Ce qui veut dire : « Quand on parle de l’Institution qu’on appelle chef de file de l’opposition, ce n’est pas chef de file de l’opposition républicaine, c’est chef de file de l’opposition. Cette différence doit être faite. Il y a actuellement un ensemble de partis politiques qui évoluent dans l’opposition, qui ne sont pas nécessairement membres de l’opposition républicaine. »

Il n’en fallait pas plus pour s’attirer les foudres de l’UFDG. Une polémique sémantique frustre et agace Fodé Oussou Fofana.  Ce vice-président ne trouve « pas très respectueux de la part de Faya de dire à Cellou de faire la différence entre chef de file de l’opposition et chef de file de l’opposition républicaine. La loi qui a été votée à l’Assemblée nationale, est une loi qui a mis en place, le chef de file de l’opposition. La loi n’a pas dit, le chef de file de l’opposition républicaine. »

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.