Faya Milimono dans le viseur du Garde des sceaux !


Le ministre de la Justice et des Gardes des Sceaux veut manger du Faya Milimono, jusqu’à la lie. Cheick Sakho et le leader du Bloc libéral sont loin d’avoir des atomes crochus. Le premier dénonce la froideur des magistrats et leur partialité dans la gestion des contentieux électoraux, le second, quant à lui, menace, au besoin, de  trimballer l’opposant devant les tribunaux.

Extrait : « Quiconque, homme politique, ou citoyen, ou homme d’affaires, va cracher désormais sur la magistrature, nous allons l’ester en justice, pour qu’il vienne s’expliquer devant les juges, devant les citoyens. Si ce qu’il a dit est faux, il sera condamné. Je pense que, quelques rares hommes politiques ont craché sur les magistrats, dont certains sont originaires de cette région.J’espère qu’ils m’entendent. Ils comprendront que dans un pays, on ne doit pas insulter un magistrat. Si on en veut à un magistrat, on saisit le Conseil Supérieur de la Magistrature et le Conseil punit le magistrat. »

L’opposant n’a pas encore répondu à la menace du ministre. Mais, selon toute vraisemblance, Faya n’est pas de ceux qui savent se taire quand il est question de dénoncer les tares de la Justice. Quitte à aller au clash.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.