Faya Milimono soutient la marche du SLECG : le RPG réagit

Parents d’élèves, militants des partis politiques et autres avaient été invités par Faya Milimono à rejoindre lundi dernier la marche projetés par le SLECG, mais vite étouffée par endroits au motif qu’un accord serait en cours de signature. Très vite, le RPG a réagi.

Extrait : « Lui-même, ses enfants ne sont pas là. C’est ce leader-là, donc ce n’est pas son souci. Si vraiment il avait le souci de l’éducation en Guinée, il aurait prévu garder ses enfants-ci. Il faut laisser la politique d’un côté et laisser les syndicalistes faire leur revendication. Ce sont deux secteurs qui ne doivent pas du tout avoir de coalition. Mais nos politiciens en manque de repère sautent toujours dans le champ qui ne leur appartient pas. Je sais qu’il a fait 4 jours de jeûne qu’il a appelés grève de la faim. Il mangeait bien le matin, il vient le soir, il entre il mange aussi, tout le monde peut faire ça. Et qu’est-ce que ça va changer ? Rien. »

Sauf que le pouvoir recule, en dépit de ses menaces, de ses agissements allant jusqu’à bloquer le salaire des enseignants grévistes. La mesure n’aura pas dissuadé. Mais, elle a plutôt radicalisé. Aujourd’hui, après avoir usé tous les recours, Kassory et sa suite battent en retraite.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.