Fermeture des cimetières de Bambéto et Kaporo : Le rétropédalage du ministre Kourouma

Dans un courrier adressé au Secrétaire général des Affaires religieuses, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire a annoncé la fermeture des cimétières de Bambéto et Kaporo à compter du 10 mai prochain.

« Ces lieux se trouvent dans la zone d’aménagement du Centre directionnel de Koloma », a-t-on précisé dans ce courrier. Comme pour dire, ils ne pourront pas être là, sur les lieux de l’aménagement.

Après une vague de réactions des  citoyens et des acteurs politiques et sociaux, le gouvernement a fait un rétropédalage.

C’est le ministre de la Ville lui-même qui, s’exprimant ce matin chez nos confrères de FIM FM, qui parle désormais d’une fermeture provisoire, allant d’une à deux semaines, mais une destruction. Extraits de l’intervention d’Ibrahima Kourouma sur FIM FM

«Ce serait pour une période, c’est juste pour une ou deux semaines, le temps pour nous de finir les travaux qui sont en cours en ce moment. L’objectif est de permettre que les travaux se passent sans pour autant causer des ennuis aux populations qui viennent faire des enterrements à ces endroits. Je tiens à préciser que c’est une situation temporaire, elle est momentanée. Elle ne durera pas assez longtemps, elle ne prendra que peut-être une ou deux semaines le temps pour eux de faire le terrassement à ces niveaux. Nous avons souhaité faire intervenir les religieux pour que la situation se passe normalement. Je tiens à préciser qu’il n’y aura pas de démolition de cimetière »,a-t-il précisé.

A noter qu’en plus des autres citoyens, plus de 200 jeunes martyrs tués lors des manifestations politiques par les forces de défense et de sécurité reposent dans ce cimetière. C’est pourquoi beaucoup y voient de cette annonce, une façon de brouiller les traces des tueries perpétrées contre des manifestants par des agents de sécurité, sans qu’aucun jugement ne soit effectué.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.