Fin Ebola : la panique d’Alpha Condé !

Il ne sait plus ce qu’il fait et dit. Alpha Condé ne veut pas que Ebola décampe. 400 millions USD ont été demandés pour continuer…la lutte ou d’alimenter les comptes occultes. Devant des jeunes devant être ventilés à travers Conakry et environs, à la bleue zone de Kaloum Alpha Condé en veut aux opposants.

Il oublie qu’il avait même félicité son adversaire Dalein Diallo pour son implication dans la lutte contre le virus. Il oublie aussi que les leaders politiques ont longtemps suspendu la tenue d’assemblées générales ordinaires de leurs partis respectifs. Il aura fallu voir Condé en train de faire des bains de foule avec Akon et ailleurs pour menacer de reprendre les assemblées. Néanmoins, Alpha Condé accuse : Ebola est une guerre et quand il y a la guerre tout le monde doit se mobiliser. Quand les gens sont patriotes ils oublient la politique et tout le monde se mobilise pour qu’on gagne la guerre. C’est ce qui se fait dans les autres pays. Mais, malheureusement ça ne se fait pas en Guinée. Vous devez tirer les leçons pour cela aussi. Nous vous faisons confiance ».

Et d’ajouter : « Comme la majorité de la population est analphabète, il est très facile de les tromper. Il est extrêmement important que vous allez de maison en maison lorsque quelqu’un est malade, quelle que soit la cause vous lui demander d’accepter que les médecins viennent le consulter. » C’est manifestement une réelle panique qui habite le locataire de Sékhoutouréya.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.