FNDC Kankan : Toujours empêché de manifester par les autorités !


Les activistes du Front National pour la défense de la constitution à Kankan en dépit de toute les tentatives sont jusqu’ici empêchées de toutes manifestation par les autorités locales. Le dernier cas en date, ce jeudi dernier. L’autorité communale saisie à titre d’information, n’as pas autorisé la manifestation. Ce qui a suscité la colère et la dénonciation des responsables du front à Kankan. A l’issue d’une concertation tenue au siège du PADES, ce samedi 18 novembre, Antoine Dôbô Guilavogui, fédéral de l’UFGDG, et porte parole du Front s’est confié à notre rédaction.

«  Nous avons de sérieux problèmes. On nous dit de passer par le maire. Mais l’impossible est là. Je pense que c’est vraiment grave. C’est vraiment paradoxal à la démocratie. Toutes les fois, ont a fait descendre les loubars contre nous. Cette fois-ci le président de la république ordonne de laisser faire les manifestations, ici à Kankan, on nous dit que ce n’est pas possible. Le maire  et le préfet sont toujours des obstacles. Mais nous continuons d’user de tous nos moyens pour pouvoir manifester. Nous ne vivons plus en démocratie. C’est purement de la dictature. Le FNDC vit à Kankan et très bien. Mais il est brutalisé dans ces actions. Ciblé dans ces actions. Certains on même dit que si on sort, on va nous tuer ».  

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.