Fonctionnaires non pris en charge : le gouvernement se bouge !

Le sujet concernant le Collectif des fonctionnaires engagés non pris en charge s’est invité au cœur des discussions, lors du conseil des ministres de la semaine dernière.

C’est ainsi que le ministre de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration a fait savoir que le 22 novembre 2016, un groupe de personnes dit « Collectif des Fonctionnaires engagés non pris en charge » a porté à la connaissance du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, la mise sur pied d’un mouvement de protestation contre le Ministre de la Fonction Publique pour son refus de signer les arrêtés d’engagement de 5565 agents, en vue de leur prise en charge par l’Etat. Il est ressorti que des mesures avaient été prises.

C’est notamment la vérification et l’authentification du diplôme de toutes les personnes concernées; l’organisation d’un test d’évaluation de niveau et d’orientation des personnes concernées ; la répartition des personnes retenues en fonction des besoins exprimés par les départements. Il reste, selon le ministre Kourouma, sur 11227 dossiers reçus et traités, 4806 dossiers ont été identifiés authentiques et 6421 déclarés comme étant des faux actes. Des travaux et des commissions sont en cours pour trouver une solution idoine. On attend donc de voir, même si le ministre Kourouma est accusé de népotisme et de favoritisme.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.