Foot – Justice – Robinho réitère son innocence et fait appel de sa condamnation à neuf ans de prison pour «viol en réunion»


Foot


Justice

Publié le | Mis à jour le

Condamné ce jeudi à neuf ans de prison en Italie, pour «viol en réunion» sur une jeune femme en 2013, Robinho continue de clamer son innocence et a fait appel de cette décision.

Football - Justice - Robinho a fait appel de sa condamnation.  (M. Alain/L'Equipe)

Robinho a fait appel de sa condamnation. (M. Alain/L’Equipe)

Après avoir pris connaissance de sa condamnation en Italie à neuf ans de prison pour «viol en réunion», pour des faits remontant à 2013, Robinho a réitéré son innocence dans un message publié sur son compte Instagram, ce jeudi. «Sur les informations impliquant l’attaquant Robinho dans un incident survenu il y a quelques années, nous avons déjà précisé qu’il s’était défendu contre ces accusations, et a affirmé n’avoir aucunement participé à cet épisode», est-il écrit dans un communiqué probablement rédigé par l’avocat du joueur brésilien (33 ans), évoluant à l’époque à l’AC Milan et aujourd’hui sous contrat à l’Atlético Mineiro.

Même peine pour un autre accusé

Robinho a d’ores et déjà fait appel de cette décision, est-il ajouté dans ledit communiqué : «Toutes les mesures légales sont déjà prises sur cette décision de première instance.» Selon le Corriere della Serra, l’international auriverde (100 sélections) et ses cinq amis auraient fait boire la jeune victime «au point de la rendre inconsciente et incapable de résister». Ils auraient ensuite eu avec elle «des rapports sexuels multiples et consécutifs».

Parmi les cinq autres accusés, un a été condamné à la même peine, tandis que tous devront payer conjointement la somme de 60 000 € à la victime, selon le quotidien La Stampa. Enfin, pour les quatre derniers accusés, introuvables, leur procès a été suspendu.


Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.