Football/CAN 2023 en Guinée : le rêve est-il permis ?

La Guinée a été choisie pour abriter la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2023. Depuis ce choix, Conakry se bouge très peu. Pour ne pas dire amorphe et immobile. C’est à se demander si le rêve est encore permis de voir cette grand-messe se tenir dans ce pays de l’ouest-africain.

Selon une source proche de la présidence d’Antonio Souaré (FEGUIFOOT), la commission santé sport arts et culture de l’Assemblée nationale a échangé le mardi dernier avec le comité guinéen d’organisation de la coupe d’Afrique des nations de football.  Il était question de poser le diagnostic, d’évaluer les défis et d’en mesurer les attentes de l’ensemble du pays, composé pour l’essentiel de jeunes portés sur le football. On le sait, cette CAN nécessite la réalisation de grosses infrastructures, telles des routes, des hôtels, etc., de haut standing. Après tout, c’est un évènement continental. C’est ainsi qu’il est prévu la réalisation de 6 stades, dont 4 nouveaux à Conakry, Labé, la capitale de la moyenne Guinée, Kankan, la capitale de la Savane et N’zérékoré, la capitale de la région forestière. Au niveau de la FEGUIFOOT, on est confiant. Les Guinéens, eux, émettent un optimisme mesuré.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.