Forum de Rhodes : Kassory vend la Guinée…

« Pour souligner ces priorités et mieux mettre en lumière les problématiques, vous me permettrez de mettre ici l’accent sur la Guinée, un pays riche en ressources naturelles, un acteur de premier plan dans la production de bauxite, avec une production de 40 millions de tonnes par an. »

 Kassory Fofana vend la Guinée au cours du Forum de Rhodes en Grèce. Pour lui, la Guinée dispose de plus de 6 millions d’hectares de terres arables, dont seulement le tiers est en exploitation. La plus importante réserve de fer non encore exploitée, Simandou, se trouve en Guinée. Le pays dispose d’un potentiel hydroélectrique de 6000 Mégawatts, dont moins de 1000 MW sont exploités.

Pour mieux réussir sa politique de marketing, il verse dans l’apologie de la mal gouvernance et de la démagogie : « Depuis l’élection, en 2010, du Président Alpha Condé, la Guinée a engrangé de réels succès économiques. L’attractivité économique du pays a été en particulier renforcée. Nous avons ainsi pu, en septembre 2017, signer un partenariat stratégique avec la Chine, qui a permis à la Guinée une ligne de crédit de 21 milliards de dollars US. »

Pourtant, dans les faits, rien n’est visible. La corruption est au sommet, l’impunité est érigée en devise et la justice aux ordres. Le tout accentué par un climat d’instabilité politique et social sans précédent. Conséquence, le climat des affaires est loin de rassurer. Les intentions de financement avec le PNDES tardent à se concrétiser, depuis l’an dernier, à l’issue des travaux du groupe consultatif où il a été annoncé une broutille de 20 milliards USD. Les Guinéens ne sont plus dupes.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.