FRIA : En toute discrétion

Parce que l’échec de la manœuvre pourrait être lourd de conséquences, Ibrahima Kassory Fofana ferait les choses dans la plus grande discrétion. Mais selon des sources dignes de bonne fois, le Tout-puissant ministre d’Etat à la présidence de la République, en charge des investissements et du partenariat public-privé, œuvrerait dans l’ombre pour faire remarcher l’usine de Fria.
A propos, une réunion tout aussi discrète se serait récemment tenue entre l’ancien directeur de campagne du président de la République à la dernière présidentielle et un groupe des travailleurs de Fria. En gros, Kassory Fofana chercherait à trouver un minimum acceptable entre les prétentions des travailleurs et les moyens dont on dispose les partenaires russes. Sa priorité, dans un premier temps, serait de faire remarcher l’usine. Indépendamment de ce que les employés devraient gagner à l’immédiat.
Même si les choses n’avancent que très lentement, nos sources nous rapportent cependant qu’à Fria, la perspective de la relance de l’industrie qui a façonné la villee, est envisagée avec un brin d’optimisme.
Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.