Frictions avec Sydia : Dadis en fusible ?

L’alliance annoncée entre Dadis Camara et l’UFDG intervient au moment même où des frictions entre les président de l’UFR et celui de l’UFDG font des vagues et sujettes à toutes sortes de commentaires.

C’est pourquoi certains voient dans cette démarche de Dalein une manière de se venger de l’affront. A ce titre, il prend Dadis Camara comme l’autre fusible. Absolument faux, réplique le parti de Dalein. D’ailleurs, au cours d’un entretien qu’il a accordé à un Quotidien ivoirien, le président de l’UFDG tente lever l’équivoque. « Sidya Touré et moi, sommes tous les deux dans l’opposition. Nous militons ensemble pour une alternance à l’occasion de la prochaine élection présidentielle. C’est normal aussi que chacun de nos partis se mette en ordre de bataille, que chaque candidat se présente comme étant le meilleur de tous », se défend Dalein Diallo.

Avant d’ajouter : « Je reste cependant convaincu que lorsqu’il s’agira de faire un choix entre le changement que nous incarnons et la continuité avec le régime actuel que nous combattons dans l’opposition, chacun de nous se ralliera au camp du changement pour être cohérent avec notre discours et nos engagements et surtout pour être en phase avec nos compatriotes tournes vers l’avenir. »

Voilà la réalité.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.