Frictions au sommet de l’Etat : mais pourquoi Tibou en veut à Sydia ?

On ne sait pas trop pourquoi Tibou Kamara s’en prend ouvertement au président de l’UFR, à travers médias interposés. Le conseiller personnel d’Alpha Condé déverse s’attaque à Sydia Touré, à chaque fois que l’occasion lui est offerte, parfois, contre le gré de certains animateurs d’émissions radios.

Après plusieurs mois de polémiques, Tibou Kamara délie sa langue. Extrait : « Alors que tout le monde sait que moi, je n’ai rien avoir avec le 28 septembre, d’ailleurs, je m’en suis démarqué contrairement à beaucoup aujourd’hui, qui en parlent et qui réclament justice. C’est M. Sydia Touré parce qu’il considère que je suis un obstacle pour son ambition présidentielle qui a voulu m’impliquer. Vous avez suivi ici l’assemblée générale de l’UFR qui a voulu m’impliquer dans le dossier du 28 septembre, simplement pour une question d’humeur et de caprice personnel. »

Tibou estime que cet état de fait va « dans le sens de nuire à l’honneur et à la réputation voire même à menacer le droit et la liberté de quelqu’un. » Comme quoi, on en sait un peu plus pourquoi cet autre proche en veut à Sydia Touré. A telle enseigne qu’il veut lui donner des leçons de politique. « La politique, aujourd’hui, a changé de paradigme, a changé de repères. La politique, c’est la vérité et la sincérité », se lâche-t-il dans un hebdomadaire guinéen d’informations.

L’UFR doit réagir pour arrêter les dérives de Tibou, s’offusque un cadre du Bureau politique national.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.