Front anti-3ème mandat : Les opposants ont drainé une marée humaine


Les opposants au projet de reforme constitutionnelle ont de nouveau battu le pavé ce mardi 10 décembre à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays.

La mobilisation a été grandiose. Depuis la matinée, militants et sympathisants du FNDC ont rallié le rond point de Tannerie, point de départ d’une marche qui a conduit des centaines de milliers de personne à l’esplanade du stade du 28 septembre.

Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Ousmane Kaba, Bah Oury  ou encore Abdourahmane Sano, Sékou Koundouno, Ibrahima Diallo, Elie Kamano, ont réussi le pari. Faire une nouvelle démonstration de force pour montrer à la face du monde, que la majorité des citoyens s’oppose à un projet de tripatouillage de la Constitution. Et ce, à un moment où des émissaires de l’Union Africaine et de la CEDEAO sont dans nos murs.

Cette délégation conduite par les anciens Présidents Nigérian et Béninois s’est déjà entretenue avec  les acteurs politiques de l’opposition et de la mouvance présidentielle, autour des questions politiques et électorales.

Habillés tous en  tee shirt rouges et munis de placards sur lesquels ont peut lire : « Halte au coup d’Etat constitutionnel ! » ou bien  « En 2020, un autre ! », les marcheurs ont une nouvelle fois réitéré leur opposition à reforme constitutionnelle, qui ouvrirait la voie à une présidence à vie pour Alpha Condé.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.