FUD : la page est-elle définitivement tournée entre Alpha Condé et deux de ses anciens ministres ?

La page est-elle définitivement tournée entre Alpha Condé et ses ex-ministres Papa Koly Kourouma et Alhousseine Makanéra Kaké après leur éviction — indirecte pour le premier et directe pour le second — des affaires ? Aisément, on peut répondre à l’affirmatif ! Après Paris au début du mois de mars, ces deux anciens collaborateurs du président de la République, qui se définissent eux-mêmes comme des «frustrés» de la gestion de celui-ci, ont animé ce dimanche une conférence dans la capitale belge Bruxelles pour présenter leur nouvelle plateforme, le Front uni pour la démocratie (FUD), aux Guinéens de la diaspora et les invités à y adhérer.

Dans leurs interventions, Makanéra et Kourouma ont dressé un bilan négatif de la gestion de leur ancien patron. Pour l’ancien ministre de la Communication, la création du FUD vise à défendre les valeurs de la République et le respect des textes de loi. La plateforme est ouverte à tous les citoyens épris de justice et d’aspirations démocratiques, a-t-il indiqué. Elle se donne comme objectifs : permettre au citoyens de s’exprimer librement et de faire en sorte que les résultats des prochains scrutins publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) reflètent réellement la volonté populaire, le choix des électeurs.

Le président de la Génération pour la réconciliation, l’union et la prospérité (GRUP) et candidat à la présidentielle du 11 octobre 2015 a fustigé la situation économique actuelle de la Guinée. «L’économie est en faillite, le pays est malade», a dénoncé Papa Koly Kourouma, avant de déplorer que «tous les indicateurs économiques [soient] passés du vert au rouge sans passer par le jaune». Pour lui, il faut changer le changement qui a “échoué”.

Comme on le voit les deux frustrés ont, semble-t-il, décidé de s’opposer à leur ancien tuteur qu’ils ont pourtant aidé à accéder au pouvoir en 2010. Mais aujourd’hui, selon eux, le locataire de Sekhoutouréyah ne respecte rarement d’honorer ses engagements. Seule grande inconnue : quel impact l’arrivée du FUD aura sur le paysage politique ? D’autant que beaucoup y voient derrière cette plateforme deux hommes plus déterminés à venger leur remerciement sans avoir eu le temps de prendre leurs parts du gâteau que des partisans du développement économique et social de la Guinée.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.