Funérailles du motard de l’UFDG : les consignes de paix de Dalein respectées !

Alors qu’on annonçait du feu, des casses et jets de pierres dans la presse proche du RPG, l’UFDG a finalement enterré son militant, sans anicroche, sans encombre et sans accrochages, ce vendredi, au cimetière de Bambeto. L’appel lancé à la veille par Dalein Diallo a été donc bien entendu. Les militants, responsables et autres anonymes ont accompagné le cortège funèbre jusque dans le cimetière.

Sur les ondes de radios privées, Dalein avait imploré chacun de ses militants en ces termes : « C’est vrai que nous sommes choqués et frustrés, mais je voudrais que la cérémonie d’inhumation d’Amadou Oury Diallo se passe dans la paix et dans la sérénité. Je demande à tous les militants de l’UFDG de s’abstenir de tout acte de violences, de ne pas jeter une pierre sur quelqu’un. Soit un usager de la route ou un agent en uniforme. » La consigne aura donc été respectée au pied de la lettre par les militants de l’UFDG. Ce durant tout le parcours. Policiers et gendarmes étaient visibles. Dès l’éclosion des rayons du soleil, la route le Prince se pare de jeunes et d’hommes en uniforme. Il n y a eu aucun accrochage. Le rond-point de Bambeto était régulé par des jeunes. Au même titre qu’à Cosa. Plus de peur que de mal. Amadou Oury est désormais aux côtés des autres tués par les snipers d’Alpha Condé. Au nom du changement.

Ceux qui misaient sur du sang on en eu pour leurs comptes !

Jeanne FOFANA; Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.