Gaoual: Deux personnes ont trouvé la mort dans des violences à Kounsitel

La localité de Kounsitel, dans la préfecture de Gaoual, où l’or a été découvert récemment était sous tension ces derniers jours.

Après l’interdiction d’exploitation artisanale par les autorités locales, des citoyens ont tenté de braver l’interdiction.

Toute chose qui a été à l’origine des violents affrontements entre citoyens et les forces de l’ordre.

Selon un bilan provisoire, deux personnes ont trouvé la mort, l’un a chuté au pont et l’autre suite aux violents affrontements qui ont secoué la localité.   

Comme on peut le constater, l’interdiction de l’exploitation minière à Gaoual n’est pas du goût de certains habitants de la préfecture, notamment les femmes. Excédées par le chômage de leurs fils et la pauvreté des citoyens qui sont assis sur l’or, plusieurs femmes ont manifesté pour exiger la reprise des activités d’exploitation.

Les forces de l’ordre sont intervenues pour faire déguerpir les manifestants à coup du gaz lacrymogène..

 »L’objectif de cette manifestation qui a été violemment réprimée, était de réclamer la réouverture des sites d’exploitation minière, interdits aux orpailleurs. », explique une source locale.

Au lendemain de ces violences meurtrières, la zone est fortement militarisée et certains citoyens ont récemment accusé les forces de l’ordre de se livrer à des exactions, en commettant des actes de vandalisme et des pillages.

Pour le Gouverneur de Boké, Siba Lélamou,,  »toute personne qui tenterait de braver l’interdiction sera considérée comme un rebelle » 

 Depuis la découverte de l’or à Kounsitel, considéré comme le nouvel eldorado, des jeunes à la recherche de cette pierre précieuse, viennent de partout à travers la Guinée, et même dans la sous-région.

Souleymane Camara, www.kababachir.com 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.