Gaoual et Fodé Oussou : la paix des braves retrouvée !

Certains s’étaient offusqués de voir Ousmane Gaoual Diallo s’attaquer ouvertement à un haut responsable de l’UFDG, sa famille politique, en la personne de Fodé Oussou Fofana. D’autres n’étaient pas vraiment surpris de la réaction du député de Gaoual. Entre les deux bavards du parti, le courant ne passait pas trop. De longues semaines après, la paix des braves est retrouvée.

« Je pense que certains ont créé des polémiques autour de cette phrase et puis Fodé Oussou était affecté par ça, bon on s’est expliqué. Je pense que l’essentiel était que l’on revienne à des meilleurs sentiments, et que je voulais expliquer le fondement de mon idée. L’idée n’était pas de mettre en doute ses compétences ou ses qualités intrinsèques. Donc ça a été discuté là où ça doit être, en conseil politique, et bon voilà, je lui ai présenté des excuses par rapport à ça », annonce Ousmane Gaoual Diallo, sur les ondes d’une radio privée.

Le député est allé jusqu’à défendre celui qu’il a voué aux gémonies : « Fodé Oussou a titubé sur un chiffre, quand il a repris, il a lu parfaitement, ça veut dire qu’il a eu un moment d’hésitation parce qu’il a considéré que ce n’était pas bien écrit. » Et d’enfoncer le ministre K au carré qui « avait cette difficulté réelle de lire les chiffres. Je plains ses conseillers puisque c’est là les problèmes, c’est le conseiller qui sait le niveau du ministre, autour de lui, il y a de très bons cadres, on connaît certains, j’évite d’en parler parce qu’il pourrait croire que je suis avec eux. Il faut ces cadres-là, connaissant les limites de leur ministre, le ministre a une mission politique, on sait, il peut avoir une faculté intellectuelle reconnue, mais avec une difficulté politique reconnue aussi. Donc, il faut que les cadres du département comprennent un peu la mission de leur ministre. C’est un ministre de récompense politique. Donc il ne connaît pas le sujet dans lequel il est, donc il faut qu’il soit mieux entouré. »

K au carré appréciera…

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.