Grève d’avertissement du syndicat : ce début de semaine risque d’être perturbé !

Observer la grève d’avertissement reconductible les 9 et 10 mars 2015. C’est la demande formulée samedi, à l’endroit de l’ensemble des travailleuses, travailleurs, des secteurs public, mixte, privé, informel et les retraités de Guinée, par l’Unité d’Action Syndicale, Confédération Syndicale Autonome des Travailleurs et Retraités de Guinée (COSATREG), Organisation Nationale des Syndicats Libres de Guinée (ONSLG) et Confédération Générale des Forces Ouvrière de Guinée (CGFOG).

Ces syndicats estiment que la réduction du prix du carburant à la pompe est loin de satisfaire les Guinéens et du coup, ils rendent responsable le gouvernement qui, selon elle, se sert de la dichotomie au sein de la famille syndicale pour faire de la flexibilité du prix des produits pétroliers un moyen d’asphyxie des travailleurs, octroyant une exclusivité à certains syndicats par rapport à d’autres.

Aujourd’hui, ces syndicats, demandent l’abaissement du prix du litre de carburant à la pompe à 6 000 GNF, afin d’alléger, effectivement et de façon substantielle, le panier de la ménagère. Ce lundi donc, on risque d’observer une certaine paralysie.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.