Grève des enseignants: Le SLECG reste droit dans ses bottes

Le bras de fer entre le gouvernement et le Syndicat des enseignants se poursuit pendant que le secteur de l’éducation est paralysé sur toute l’étendue du territoire national et les négociations autour des 8 millions sont au point mort.

Au cours d’une assemblée, le Secrétaire général du générale Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) samedi 20 Octobre appelle les enseignants à la résistance jusqu’à la satisfaction de leur revendication.

Aboubacar Soumah dit à qui veut l’entendre, ‘’même s’il faut faire des mois’’, la grève ne pourra être suspendue après satisfaction de leur revendication.

Le syndicat réclame un salaire de 8 millions, mais le gouvernement juge impossible de faire face à cette revendication et ne propose rien. Et curieusement, un communiqué du gouvernement diffusé sur les ondes des médias d’Etat dans la soirée du dimanche un dénouement heureux de la crise, pendant que le syndicat des enseignants reste droit dans ses bottes et la grève se poursuit…

Affaire à suivre….

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.