Grève des enseignants : les élèves manifestent leur mécontentement

Depuis la semaine dernière, les enseignants contractuels de l’État sont en grève. Réclamant leur intégration dans la fonction publique, ils ont boudé depuis les salles de classe de certaines écoles publiques du pays, empêchant plusieurs élèves d’étudier. Une situation qui commence à faire de remous dans certains établissements de Conakry. C’est ainsi que ce mardi des élèves ont descendu dans les rues de Coléah pour exprimer leur colère contre l’arrêt de cours.

Pendant une bonne partie de la matinée, ils ont barricadé l’autoroute Fidel Castro ainsi que la Corniche-Sud. Les protestataires s’en sont pris également aux écoles voisines non affectées par cette grève d’une partie des enseignants du public. Des échauffourées ont ensuite opposés les deux camps.

Les services de sécurité ont été déployés dans les lieux pour disperser les élèves mécontents. Selon une source sécuritaire, aucun blessé n’est à déplorer mais l’incident a fait quelques dégâts matériels.

Au total, ce sont plus de deux milles quatre cents enseignants contractuels qui ont cessé de travailler. Ils demandent à l’État, qu’ils servent bénévolement depuis plus de cinq ans, de les prendre en charge en les intégrant dans la fonction publique.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.