Grève : Le secteur bancaire de nouveau menacé

La Fédération Syndicale et Assurance des Banques de Guinée (FESABAG) lance un nouvel ultimatum aux patrons des banques et assurances de Guinée.

Suite à la convocation des certains employés des banques à la justice pour dit-on, cause de grève, la FESABAG menace de déclenchée une nouvelle grève illimitée.

L’ultimatum lancé la semaine dernière au terme d’une réunion  des syndicats des banques expire ce jeudi 05 octobre.

« Si d’ici le 5 octobre, l’Etat ne nous appelle pas, nos patrons ne nous appelle pas également pour nous adresser un courrier, afin qu’ils retirent leur plainte devant la justice, nous allons fermer toutes les banques, assurances et micro finance de Conakry jusqu’à Yomou. Après ça, nous allons porter plainte contre nos patrons», prévient Marie Yvonne Coumbassa,  secrétaire Générale adjointe de la FESABAG.

Cette menace de   grève intervient à un moment où le pays d’Alpha Condé traverse une crise politique, économique et sociale, suite aux manifestations récurrentes de l’opposition guinéenne, qui dénoncent l’impunité et exigent la tenue rapide des élections locales, mais aussi les récents mouvements de protestation à Boké, où des jeunes réclament l’eau, l’électricité et l’emploi au sein des sociétés minières évoluant dans la région.

Abdoul Wahab Barry, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.