Guinée : Alpha Condé entretient le flou sur sa candidature à la présidentielle…

Après la reforme constitutionnelle qui ouvre la voie au Président Alpha Condé à un nouveau mandat, il y a toujours de l’incertitude quand à sa candidature à la présidentielle d’octobre 2020.

Alors que ses adversaires excluent toute idée de voir Alpha Condé se représenter une troisième fois, après la modification de la Constitution, le Président guinéen n’a pas dit son dernier mot.

Accordant une interview à nos confrères de Jeune Afrique sur son éventuelle candidature, Alpha Condé se demande tout simplement

« Pourquoi poser cette question quand il s’agit de la Guinée et ne pas la poser dans d’autres pays où les chefs d’État peuvent être réélus indéfiniment ? Donc, quand il s’agit d’Alpha Condé, le traitement devrait être particulier ? Donc certains présidents seraient autorisés à modifier la Constitution et à se présenter trois, quatre, six fois, et pas celui de la Guinée ? Cette forme de géométrie variable qui prétend se substituer à la volonté populaire n’est pas acceptable. », a-t-il prévenu.

Après l’insistance de notre confrère de JA qui revient sur la question en disant : ‘’Vous n’avez pas répondu à ma question…’’, Alpha Condé dira enfin « Mon opinion sur une éventuelle candidature importe peu. C’est le Rassemblement du peuple de Guinée, ou plus exactement la mouvance RPG–Arc-en-Ciel, dans laquelle siègent d’anciens leaders de l’opposition, comme les ministres Aboubacar Sylla et Mouctar Diallo, qui décidera le moment venu de l’identité de son candidat. ».

A 5 mois de la présidentielle, prévue théoriquement en octobre, la bataille s’annonce serrée car Alpha Condé, qui devrait quitter le pouvoir au terme de son second et dernier mandat, n’ a pas encore dit son dernier mot.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.