Guinée-Environnement : Le président de l’ONG SEG : « Le réchauffement climatique est un problème crucial qui nous interpelle tous… »

Au bercail depuis le weekend dernier, le Président de l’ONG Sauvons l’Environnement Guinéen (SEG), Mamadi Fatoumata Cissé, a expliqué, au micro de notre reporter, les temps forts des deux semaines à Paris, dans le cadre de la préparation de la journée internationale des migrants qui sera célébrée cette année en France au siège de l’UNESCO. La même journée sera arrosée en République de Guinée par l’ONG Sauvons l’Environnement Guinéen (SEG).

A cette rencontre de Paris, le président de l’ONG SEG, a expliqué aux différents groupes de travail, dont son institution est membre, les préparatifs en cours pour le succès de la journée internationale des migrants qui sera célébré au mois en Guinée.

Selon M. Cissé : « Le thème du rendez-vous de Paris était ‘’ La place qu’occupe la jeunesse dans la transition écologique’’. Ce qui du coup, nous a beaucoup intéressé. Et cela a été pour nous, une occasion de parler de l’expérience guinéenne, à travers l’ONG Sauvons l’Environnement Guinéen (SEG) ainsi que des activités que les jeunes sont en train de réaliser pour s’intégrer davantage dans le développement de leur pays, la Guinée, et mener des actions positives en vue de la réduction des effets du réchauffement climatique et autres activités qui nous permettent de sauver des vies humaines.

Bref, ce rendez de donner et de recevoir a été très bénéfique pour nous. Et nous sommes en train de préparer une journée de restitution auprès de la jeunesse guinéenne. Notre présence ici aujourd’hui, est de rencontrer les jeunes, de discuter avec les associations, les ONG locales qui sont là, pour essayer de voir ce que nous pouvons entreprendre comme activité après cette formation dont le contenu est très important et sera très bénéfique pour le peuple de Guinée.

Aujourd’hui, témoigne Mamadi Fatoumata, l’ONG SEG qui s’est taillé une place de choix dans le concert des ONG mondiales, a une notoriété internationale.   Par ce qu’elle est affiliée à plusieurs organisations internationales notamment, l’UNESCO, UmugandaAfrica Actions Plurielles Formations en partenariat avec Ecole de l’Espoir ainsi que d’autres organisations allemandes et américaines. En plus, il y a aussi des futurs partenariats qui doivent être établis dans les jours à venir. Aujourd’hui, notre souci c’est de partager les informations que nous avons du terrain avec les organisations internationales afin de tirer des leçons et essayer de profiter de leurs expériences réussies pour apporter des modifications sur façon de travailler sur le terrain et améliorer notre action et positiver nos actions en faveur du développement de la Guinée. »

Pour mémoire, l’ONG SEG a entrepris courant 2014 en Guinée des activités telles que l’intégration du réseau du projet du filet socio productif qui dit-on, est une initiative de la Banque Mondiale (BM) avec le Ministère de l’Economie et des Finances.

Toujours au compte de l’an dernier, l’institution en question a bénéficié et réalisé de trois microprojets dans le cadre de l’Assainissement et du curage des rivières. Une activité qui aura permis d’encadrer plus de 450 personnes en majorité femmes à de faibles revenus, et restaurer des rivières qui étaient menacées de disparition et de créer de l’emploi pour les jeunes, nous a fait savoir le président de (SEG) qui a aussi, initié des programmes de sensibilisation, d’Education environnementale.

Pour le bénéfique de l’Ecole guinéenne, l’ONG SEG entend expérimenter très prochainement, un projet intitulé: ‘’Défis des écoles à énergie positive’’ en milieu scolaire. Sans oublier la présentation d’un documentaire sur l’environnement.

Le réchauffement climatique étant un problème crucial qui nous interpelle tous. C’est pourquoi, l’ONG SEG a distribué l’année dernière à KASSA (Commune, Kaloum, Conakry), des passeports du réseau citoyen. Une manière d’amener les enfants à faire véhiculer les messages auprès de leurs parents sur la nécessité de leur implication effective dans la protection de l’environnement.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.