Guinée/Justice : Levée de la suspension des huit greffiers

Suspendus pour ‘’faute lourde’’ lors de la grève générale illimitée déclenchée par l’association des greffiers de Guinée, les huit greffiers ont été rétablis.

C’est une décision du Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des sceaux, Me Cheick Sako, qui a procédé à la levée de la mesure de suspension ce mercredi le 27 Novembre 2018 à  l’encontre des mis en cause.

Toutes-fois, précise le Garde et Sceaux guinéen, cette mesure ne concerne pas les deux greffiers suspendus pour autres motifs allant de l’abandon de poste pour l’un et la condamnation définitive par une juridiction pénale pour l’autre.

Dans un communiqué, le ministre de la Justice rappelle que les huit greffiers bénéficieront d’une affectation ultérieurement.

Au lendemain de leur suspension pour fait de grève, un juriste et spécialiste du Droit du Travail, avait indiqué que cet acte de suspension des greffiers, pour fait de grève, est illégal.

Selon lui, « En matière de suspension, c’est la loi L029 portant statut général des fonctionnaires qui doit s’appliquer. Dans l’arrêté du ministre, on parle de faute grave commise par les greffiers. Mais, en se fondant sur le Code du travail et sur le statut particulier des greffiers, la faute grave n’existe pas dans ce cas précis ».

En tout cas, il a fallu attendre 5 mois pour qu’ils (greffiers) soient rétablis dans leurs fonctions.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.