Guinée : Trois femmes condamnées à un de prison pour vente des ‘’faux médicaments’’

Le tribunal de première instance de Mafanco rendu son verdict lundi, concernant trois femmes poursuivies pour ‘’délit d’exercice illégal de la pharmacie et complicité d’exercice de la profession de pharmacien’’.

Ces trois femmes ont été condamnées à un an d’emprisonnement ferme et au paiement d’un million de francs guinéens, d’amende, chacune. Il s’agit de Mme Fatoumata Camara alias Fatou Nivaquine, Hadja Gbessa Kouyaté et Hadja Fatimet Hizazi.

Les mises en cause  avaient été interpellées par les agents des services spéciaux chargés de la lutte contre la drogue et le grand banditisme, du Colonel Moussa Tiégboro Camara.

Après son verdict, le syndicat des pharmaciens s’est réjoui de cette décision de la justice guinéenne :

 « Nous sommes satisfaits et nous devons ce premier pas à un homme grâce à qui nous sommes là. Il s’agit de l’actuel ministre de la justice Me Cheick Sako. C’est lui qui est en train de prouver que la Guinée va changer, parce que, ces femmes qui ont été jugées, avaient déjà été libérées une précédente fois. Cependant, ce ne sont là que trois petits poissons que nous avons eus à attraper pendant notre pêche. Il y a des gros poissons derrière », s’est réjouiDr Manizé Kolié, secrétaire général du syndicat des pharmaciens de Guinée chez nos confrères de mosaiqueguinee.com.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.